Les règles d'écriture de scénario du studio Pixar (Scénario-Buzz)

Publié le par Thomas Boussion

Nathalie Lenoir nous offre généreusement la traduction des règles de base du studio Pixar, rendues publiques récemment. Des règles qui paraissent simples, intuitives, évidentes, mais que 99% des scénaristes français, en raison d'un effarant mélange de médiocrité et de prétention, n'appliquent jamais. Quant à la règle n°20, la pire de toutes aux yeux de nos chers "auteurs", il faudra peut-être se demander ce qui, dans leurs structures de pensée et leur vision du monde, les en éloigne autant.

 

pixar

 

"Si l’on peut reprocher à l’écriture de scénario « à l’américaine » d’être parfois trop formatée et de manquer d’âme, notamment lorsque les films émanent de grands studios, il existe de merveilleux contre-exemples, à l’instar des productions Pixar. Outre leur magie technologique, leurs films ont tous en commun l’excellence de leur écriture. Non seulement leurs structures sont irréprochables, mais leurs personnages sont extrêmement bien caractérisés. Leurs histoires sont pleine d’humour et d’émotion et véhiculent des thèmes universels, elles s’adressent à un public sans âge, bref, qu’un scénariste écrive pour le secteur de l’animation ou du cinéma live, il a beaucoup à apprendre des productions Pixar.

Découvrons quelques unes des règles d’écriture de cette géniale compagnie, voulez-vous?

Après avoir assisté à une passionnante masterclass en compagnie du scénariste et cinéaste Andrew Stanton, et réfléchi à la place tenue par les scénaristes dans les campagnes marketing de Pixar, je vous propose de découvrir les grandes règles d’écriture que la compagnie suggère à tous ses auteurs.

Elles ont été récemment communiquées par la story-boardeuse Emma Coats sur son compte Twitter. Je les ai traduites pour mes lecteurs non anglophones:

1. On admire plus un personnage pour ses efforts que pour ses succès.

2. Il faut garder à l’esprit ce qui est intéressant pour le public plutôt que ce qui est amusant pour un auteur, cela peut différer..."

 

Suite de l'article

Publié dans Remarques générales

Commenter cet article